facebook Nous contacter Accueil
Notre fédération
Présentation
Statuts et règlement intérieur
Organisation
Membres
Réalisations
Partenariats
Nos partenaires
Accords et conventions
Espace membres
Arrivages de blé
Cours de blé
Contentieux
Demande d'Assistance
Réclamations
Enquête de Satisfaction
Observatoire
Réglementation
Annuaire
Banque des Compétences
Statistiques
Publications
Normes Qualité
Espace Presse
Actualités FNM
Communiqués de Presse
Photothéque
Revues de Presse
Salons et Evénements
Revues de Presse


Le Trésor place 11,5 MMDH d'excédents :

La Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE) a lancé, jeudi, deux opérations de placement des excédents de trésorerie d'un montant global de 11,5 milliards de dirhams (MMDH).

Il s'agit d'un placement avec prise en pension de 9,5 MMDH, souscrit sur sept jours au taux moyen pondéré de 1,5%, indique la DTFE dans un communiqué.

Egalement avec prise en pension, le second placement, de 2 MMDH, est souscrit sur un jour au taux de 1,35%, fait savoir la même source.


L’Economiste, le 22 Avril 2022, le 28/04/2022
Souss-Massa/Afrique de l’ouest : une ligne maritime directe en discussion :

Pour conférer une dimension africaine à la Zone d’accélération industrielle (ZAI) de la région, la CGEM Souss-Massa a entamé les consultations pour la mise en œuvre d’une première ligne maritime directe reliant le port d’Agadir à ceux de l’Afrique de l’Ouest, notamment Dakar et Abidjan. La section patronale ambitionne aussi de lancer une seconde ligne vers Douala au Cameroun.

Plus d’un mois après l’élection d’une nouvelle équipe dirigeante à la tête de la section patronale de Souss-Massa, le bureau élu a inscrit parmi ses priorités, durant ce mandat 2022-2024, le lancement de solutions logistiques directes reliant le port d’Agadir aux enceintes portuaires de l’Afrique de l’Ouest. A en croire Driss Boutti, président de la CGEM, Union régionale de Souss-Massa, les premiers contacts ont été déjà entamés, du 26 au 27 mars, lors de la visite, de la délégation d’ambassadeurs accrédités au Maroc représentant, entre autres, plusieurs pays africains afin d’explorer de futures pistes de coopération, de partenariat et d’investissement au niveau de la région Souss-Massa.


Les éco, le 19 Avril 2022, le 28/04/2022
Résolution des différends fiscaux : le Maroc va mettre en œuvre une norme minimale :

Au fur et à mesure que de nouveaux défis liés à la fiscalité internationale font surface, la nécessité de mettre en place des processus solides de résolution des différends s’impose de plus en plus. Où en est le Maroc ?

Nouvelle évaluation par les pairs pour le Maroc dans le cadre de l’Action 14 sur l’érosion de la base d’imposition et le transfert de bénéfices (BEPS). Que retenir du rapport de l’OCDE visant à rendre le règlement des différends fiscaux plus efficace ? De manière synthétique, le Royaume s’engage à mettre en œuvre une norme minimale pour améliorer la résolution des différends fiscaux entre juridictions.


Les éco, le 18 Avril 2022, le 28/04/2022
  Nom d'utilisateur
  Mot de passe
AccueilPlan du siteNous contacterBoîte à suggestionMentions Légales© Copyright Fédération Nationale de la Minoterie